Ushuaia – texte idem Argentine

VOILE ET PLONGEE EN TERRE DE FEU  AU BOUT DU MONDE.

Le voyage sera long mais formidable pour atteindre Ushuaia, ville la plus au sud de la planète (54' sud) est située sur la Isla Grande de Tierra del Fuego en Argentine. C'est au départ de cette petite ville aux allures surnaturelles que nous retrouvons Eric Barde, ancien élève d’AQUA-DIVING, skippeur du bateau Philos (une superbe goélette en acier de 14,14m,). Oui c'est bien en métal que ce voilier est construit. Pourquoi ? Parce qu'il fait si froid que les eaux océaniques peuvent geler et briseraient une coque bâtie en bois, combien de navires ont connu ce sort tragique depuis le 16e siècle, époque des premiers explorateurs partis à la recherche du détroit de Magellan? Pourtant et malgré des conditions parfois extrêmes (pensez au Cap Horn, situé quelques milles plus au sud), cet homme de caractère nous amènera en toute sécurité découvrir les richesses du canal Beagle et des terres qui l'entourent. Mais avant d'appareiller, notre tâche première sera de collecter des informations avec, entre autres, les plongeurs du coin. Ici c'est loin d'être la Mer Rouge ou la Côte d'Azur... En effet, où allons- nous plonger ? Quels sont les sites intéressants ? Où se trouvent les zones protégées ou interdites (militaires… ). Quelle sera notre inquiétude face à la faune et la flore dans ces régions peu visitées ? Cette partie dit monde est encore quasiment intacte et il nous importe de ne pas commettre des erreurs irrécupérables comme dans trop d'endroits sur la planète bleue. En effet, combien d'hommes ont déjà visité l'univers sous-marin de ce gigantesque canal ? Quelques fanatiques venus de l'étranger ? Des plongeurs locaux ? Nos doigts suffiront pour les compter... et, bien entendu, les pêcheurs ; vous savez, ces hommes courageux qui descendent à des profondeurs qui feraient pâlir n'importe quel plongeur, avec comme seul équipement un tuyau en plastique relié du bateau à leur bouche !!! Sans perdre de temps, nous partons donc à la recherche de contacts qui seront facilités par la serviabilité et l'amabilité des autochtones. Tout en faisant du tourisme notre dossier s'agrandit et cette prospection se révèle d'un intérêt aux multiples facettes. Le 4 janvier 2001 pour la première plongée du siècle, que dis-je, du millénaire ; nous mouillons près d'une île (ISLA CHATA)... nous sommes impatients, il y a du courant et nous apercevons déjà les Kelps surgissant des abîmes. Notre appréhension s'estompe rapidement, mais la froideur des eaux remplace très vite ce sentiment. Ce nouvel univers sous-marin que nous découvrons se compose de nombreux crabes aux formes très diverses qui colonisent le sable et s'agitent dans tous les sens. Un crustacé non identifié passe devant nos masques, il est petit et rapide, on dirait une écrevisse sans queue. Nous nous faufilons lentement entre les Kelps géants, c'est magnifique... Malheureusement, le caisson étanche pour la caméra ne l'est plus vraiment (fendu lors du transfert en zodiac) et de plus une fuite dans la combinaison étanche nous oblige à remonter... Les plongées suivantes seront, entre autres, avec les manchots de Magellan, les phoques et otaries, les épaves... un vrai plaisir, on s'est régalés... Après avoir répertorié 10 sites de plongée, le retour à la neige de nos montagnes suisses était obligatoire... quoique Stéphane décida en dernière minute de partir avec le groupe au Pôle Sud; Patty a dû repartir avec ses 50 kg de bagages et les plans détaillés de chaque plongée effectuée pour enfin avoir quelque chose pour les futurs  « explorateurs ». Nous étions tous contents de notre travail.

Philos est prêt à embarquer tous les plongeurs intéressés tant passionnés par la voile, la plongée, l'environnement...

Historique

C'est au début du 19 siècle que l'expédition menée par Fitz Roy et le jeune Charles Darwin parcourt pour l'Amirauté britannique le sud de la Terre de Feu. La brigantine le Beagle s'avère le premier bateau européen à relier l'Atlantique au Pacifique via ce canal qui désormais porte son nom. Ce voyage de découverte, d'investigations scientifiques et de cartographie, fut observé par les femmes des campements indigènes. De fait, il est établi que ce que Joseph Emperaire appela les « nomades de la mer », c'était des familles d'indiens qui se déplaçaient sur de fragiles mais rapides canoës d'écorces cousues, qui occupèrent déjà cette zone 6'300 ans avant sa « découverte » par les Anglais.

Climat océanique

Les premiers, observateurs européens firent souvent, allusion à la démesure des éléments météorologiques et qualifièrent le pays d'inhospitalier, désolé et triste. Selon Darwin, le climat était détestable, humide et tempétueux, sans même la joie d'un rayon de soleil. En fait, les températures moyennes, bien que froides, restent supérieures à 0 degrés comme pendant l'hiver (9,3 de moyenne en janvier, 1, 1 en juillet, le mois le plus froid). Creusé par les glaciers, le canal de Beagle, relativement droit, présente une orientation est-ouest sur 180 km. Il atteint 14 km de large en face d'Ushuaia (Argentine), mais sa largeur moyenne est moindre : 6 km en face de Puerto Williams (Chili). Sa profondeur croit vers l'ouest, d'où proviennent les glaciers qui le modelèrent et dont une profondeur maximale de 318 m a été observée. Cette partie du canal est la plus impressionnante, avec sur plus de 50 km de côté les grands champs de glace de la Cordillère Darwin qui parviennent parfois jusqu'au niveau de la mer. Un faible courant permanent d'origine thermique coule d'ouest en est. Les courants de marées sont faibles (1m60 de marnage maximum à Ushuaia) comparés à ceux qui sont enregistrés en dehors du canal.

Faune et flore marines

Les algues sont très abondantes en Terre de Feu. Les plus notables par leur taille sont les Cachiyuyos (Kelp): 20 à 30 m. en moyenne, 50 m, maximum et constituent un biotope favorable pour de nombreux organismes. Comestibles et excellents, ceux-ci, les fameuses  « Centollas », des araignées de mer géantes et les  « Centollones » (des crabes) sont des crustacés dont la chair s'apparente au  « King Crab » de l'Alaska (en meilleur, prétendent les   Sud-américains ... ). Leur distribution verticale, en dehors de la période de mue (décembre-avril) est étonnante : de 10 m. aux profondeurs maximales du canal pour les « Centollas », jusqu'à 50 m, pour les seconds. Très bon également, l'oursin de mer « Loxechinus albus » peut atteindre 7 cm de diamètre. Les eaux du canal abritent également de nombreux poissons, bien que, de peu d’espèces différentes. La famille des « Notothenidae » est la plus pêchée. Le manchot de Magellan « Sphenicus magellanicus » s'observe partout en pleine eau.         Une colonie de reproduction estivale se situe sur l'Île de Martillo, près de Harberton, la première estancia fondée dans la région par le révérend Bridges (1892). Malhabiles sur terre et oiseaux incapables de voler, ils atteignent néanmoins des vitesses de 45 km/h, en plongée ! Il leur arrive également de sauter hors de l'eau, tels les dauphins, que l'on rencontre également couramment dans la zone ,(principalement Lagenorhynchus obscurus) et qui adorent jouer avec les bateaux. Deux espèces de phoques complètent ce rapide tableau de la faune du canal, les « lobos marinos de un pelo » (Otaria flavescens) et les « dos pelos»(Arclocephalus australis). En été ces espèces se concentrent sur des îlots rocheux proches d'Ushuaia (Argentine).

En dehors de ces plongées  « hors-pistes », nous avons également apprécié les ballades à terre, il faut choisir son propre itinéraire, la visite des deux villes, Ushuaia et Puerto Williams (Chili) cette dernière consacrée aux « nomades de la mer », les premiers habitants de la zone.

Finalement, il convient de mentionner le seul danger rencontré : l'exubérante vie nocturne de ces deux villes les plus australes du monde!

Informations

Eric Barde Philosexp@hotmail.com
Aqua-Dream, magasin de plongée et agencede voyage à Carouge 022/752 56 26
Scuba-Dream, centre IDC 5* à Vésenaz 022/752 56 26  diving@scuba-dream.ch

Longueur 14.14m.- Tirant d'eau de 0,90 à 3m.- Largeur 4,40m.- Construction 1980 (Tarare, France)- 2 mâts, 132m' au près- Moteur Perkins 4236 54kw- Annexe rigide avec 9,9 HP Mercury- Annexe Zodiac semi-rigide avec 15 HP Yamaha

Argentine

Argentine

Superficie : 2’780’400km2

Population: 42’669’500

Capital: Buenos Aires

Langue: Espagnol

Nature du pays: République Fédéral

Monnaie : Peso argentin (ARS)

VOILE ET PLONGEE EN TERRE DE FEU  AU BOUT DU MONDE.

Le voyage sera long mais formidable pour atteindre Ushuaia, ville la plus au sud de la planète (54′ sud) est située sur la Isla Grande de Tierra del Fuego en Argentine. C’est au départ de cette petite ville aux allures surnaturelles que nous retrouvons Eric Barde, ancien élève d’AQUA-DIVING, skippeur du bateau Philos (une superbe goélette en acier de 14,14m,). Oui c’est bien en métal que ce voilier est construit. Pourquoi ? Parce qu’il fait si froid que les eaux océaniques peuvent geler et briseraient une coque bâtie en bois, combien de navires ont connu ce sort tragique depuis le 16e siècle, époque des premiers explorateurs partis à la recherche du détroit de Magellan? Pourtant et malgré des conditions parfois extrêmes (pensez au Cap Horn, situé quelques milles plus au sud), cet homme de caractère nous amènera en toute sécurité découvrir les richesses du canal Beagle et des terres qui l’entourent. Mais avant d’appareiller, notre tâche première sera de collecter des informations avec, entre autres, les plongeurs du coin. Ici c’est loin d’être la Mer Rouge ou la Côte d’Azur… En effet, où allons- nous plonger ? Quels sont les sites intéressants ? Où se trouvent les zones protégées ou interdites (militaires… ). Quelle sera notre inquiétude face à la faune et la flore dans ces régions peu visitées ? Cette partie dit monde est encore quasiment intacte et il nous importe de ne pas commettre des erreurs irrécupérables comme dans trop d’endroits sur la planète bleue. En effet, combien d’hommes ont déjà visité l’univers sous-marin de ce gigantesque canal ? Quelques fanatiques venus de l’étranger ? Des plongeurs locaux ? Nos doigts suffiront pour les compter… et, bien entendu, les pêcheurs ; vous savez, ces hommes courageux qui descendent à des profondeurs qui feraient pâlir n’importe quel plongeur, avec comme seul équipement un tuyau en plastique relié du bateau à leur bouche !!! Sans perdre de temps, nous partons donc à la recherche de contacts qui seront facilités par la serviabilité et l’amabilité des autochtones. Tout en faisant du tourisme notre dossier s’agrandit et cette prospection se révèle d’un intérêt aux multiples facettes. Le 4 janvier 2001 pour la première plongée du siècle, que dis-je, du millénaire ; nous mouillons près d’une île (ISLA CHATA)… nous sommes impatients, il y a du courant et nous apercevons déjà les Kelps surgissant des abîmes. Notre appréhension s’estompe rapidement, mais la froideur des eaux remplace très vite ce sentiment. Ce nouvel univers sous-marin que nous découvrons se compose de nombreux crabes aux formes très diverses qui colonisent le sable et s’agitent dans tous les sens. Un crustacé non identifié passe devant nos masques, il est petit et rapide, on dirait une écrevisse sans queue. Nous nous faufilons lentement entre les Kelps géants, c’est magnifique… Malheureusement, le caisson étanche pour la caméra ne l’est plus vraiment (fendu lors du transfert en zodiac) et de plus une fuite dans la combinaison étanche nous oblige à remonter… Les plongées suivantes seront, entre autres, avec les manchots de Magellan, les phoques et otaries, les épaves… un vrai plaisir, on s’est régalés… Après avoir répertorié 10 sites de plongée, le retour à la neige de nos montagnes suisses était obligatoire… quoique Stéphane décida en dernière minute de partir avec le groupe au Pôle Sud; Patty a dû repartir avec ses 50 kg de bagages et les plans détaillés de chaque plongée effectuée pour enfin avoir quelque chose pour les futurs  « explorateurs ». Nous étions tous contents de notre travail.

Philos est prêt à embarquer tous les plongeurs intéressés tant passionnés par la voile, la plongée, l’environnement…

Historique

C’est au début du 19 siècle que l’expédition menée par Fitz Roy et le jeune Charles Darwin parcourt pour l’Amirauté britannique le sud de la Terre de Feu. La brigantine le Beagle s’avère le premier bateau européen à relier l’Atlantique au Pacifique via ce canal qui désormais porte son nom. Ce voyage de découverte, d’investigations scientifiques et de cartographie, fut observé par les femmes des campements indigènes. De fait, il est établi que ce que Joseph Emperaire appela les « nomades de la mer », c’était des familles d’indiens qui se déplaçaient sur de fragiles mais rapides canoës d’écorces cousues, qui occupèrent déjà cette zone 6’300 ans avant sa « découverte » par les Anglais.

Climat océanique

Les premiers, observateurs européens firent souvent, allusion à la démesure des éléments météorologiques et qualifièrent le pays d’inhospitalier, désolé et triste. Selon Darwin, le climat était détestable, humide et tempétueux, sans même la joie d’un rayon de soleil. En fait, les températures moyennes, bien que froides, restent supérieures à 0 degrés comme pendant l’hiver (9,3 de moyenne en janvier, 1, 1 en juillet, le mois le plus froid). Creusé par les glaciers, le canal de Beagle, relativement droit, présente une orientation est-ouest sur 180 km. Il atteint 14 km de large en face d’Ushuaia (Argentine), mais sa largeur moyenne est moindre : 6 km en face de Puerto Williams (Chili). Sa profondeur croit vers l’ouest, d’où proviennent les glaciers qui le modelèrent et dont une profondeur maximale de 318 m a été observée. Cette partie du canal est la plus impressionnante, avec sur plus de 50 km de côté les grands champs de glace de la Cordillère Darwin qui parviennent parfois jusqu’au niveau de la mer. Un faible courant permanent d’origine thermique coule d’ouest en est. Les courants de marées sont faibles (1m60 de marnage maximum à Ushuaia) comparés à ceux qui sont enregistrés en dehors du canal.

Faune et flore marines

Les algues sont très abondantes en Terre de Feu. Les plus notables par leur taille sont les Cachiyuyos (Kelp): 20 à 30 m. en moyenne, 50 m, maximum et constituent un biotope favorable pour de nombreux organismes. Comestibles et excellents, ceux-ci, les fameuses  « Centollas », des araignées de mer géantes et les  « Centollones » (des crabes) sont des crustacés dont la chair s’apparente au  « King Crab » de l’Alaska (en meilleur, prétendent les   Sud-américains … ). Leur distribution verticale, en dehors de la période de mue (décembre-avril) est étonnante : de 10 m. aux profondeurs maximales du canal pour les « Centollas », jusqu’à 50 m, pour les seconds. Très bon également, l’oursin de mer « Loxechinus albus » peut atteindre 7 cm de diamètre. Les eaux du canal abritent également de nombreux poissons, bien que, de peu d’espèces différentes. La famille des « Notothenidae » est la plus pêchée. Le manchot de Magellan « Sphenicus magellanicus » s’observe partout en pleine eau.         Une colonie de reproduction estivale se situe sur l’Île de Martillo, près de Harberton, la première estancia fondée dans la région par le révérend Bridges (1892). Malhabiles sur terre et oiseaux incapables de voler, ils atteignent néanmoins des vitesses de 45 km/h, en plongée ! Il leur arrive également de sauter hors de l’eau, tels les dauphins, que l’on rencontre également couramment dans la zone ,(principalement Lagenorhynchus obscurus) et qui adorent jouer avec les bateaux. Deux espèces de phoques complètent ce rapide tableau de la faune du canal, les « lobos marinos de un pelo » (Otaria flavescens) et les « dos pelos»(Arclocephalus australis). En été ces espèces se concentrent sur des îlots rocheux proches d’Ushuaia (Argentine).

En dehors de ces plongées  « hors-pistes », nous avons également apprécié les ballades à terre, il faut choisir son propre itinéraire, la visite des deux villes, Ushuaia et Puerto Williams (Chili) cette dernière consacrée aux « nomades de la mer », les premiers habitants de la zone.

Finalement, il convient de mentionner le seul danger rencontré : l’exubérante vie nocturne de ces deux villes les plus australes du monde!

Informations

Eric Barde Philosexp@hotmail.com
Aqua-Dream, magasin de plongée et agencede voyage à Carouge 022/752 56 26
Scuba-Dream, centre IDC 5* à Vésenaz 022/752 56 26  diving@scuba-dream.ch

Longueur 14.14m.- Tirant d’eau de 0,90 à 3m.- Largeur 4,40m.- Construction 1980 (Tarare, France)- 2 mâts, 132m’ au près- Moteur Perkins 4236 54kw- Annexe rigide avec 9,9 HP Mercury- Annexe Zodiac semi-rigide avec 15 HP Yamaha

French Polynesia

Superficie : 4’167km2

Population : 274’250

Capitale : Papeete

Langue : Reo ma’ohi

Nature du pays : Collectivité d’outre-mer français

Monnaie : Franc Pacifique (CFP)

Ia ora ! Ia Ora na, bienvenue… ou littéralement “que vie soit” ou “que vie tu sois”. mai ia ora aussi pour “salut”

Ces îles sont connues pour leur paradis terrestre et la faune et flore aquatique (on parle là d’environ 120 îles).

Everything you want to know about the islands of Tahiti including Bora Bora, Moorea, Huahine, Taha’a and the other exquisite islands of French Polynesia.

Search Tahiti vacation deals, plan your Bora Bora honeymoon, or find a local travel agent who can create the perfect trip to paradise. The Islands of Tahiti have something for every traveler – sugary white – sand beaches, vibrant marine life, rugged mountains, and colorful history.

Whether you want a private island picnic near Bora Bora or a canoe delivered breakfast in your overwater bungalow, Tahiti is the ultimate South Pacific island paradise. Let us be your portal into the magic of the Tahitian islands – we promise you’ll want to come back.

GO ON www.tahititourism.com 

– To organize trip to Tahiti and her islands is easy. International and domestic flights can be booked online on www.airtahitinui.com and other websites. If you intend to stay with us, we are happy to assist you with organizing your inter-island flights, operated by Air Tahiti, the domestic airline.

Some contact :

From Tahiti Tourisme =Jonathan Reap | Managing Director | Tahiti Tourisme North America 300 Continental Blvd | Suite 160 | El Segundo | CA | 90245 W. +1 310 414 8484 | F. +1 310 414 8490 www.Tahiti-Tourisme.com | twitter.com/tahititourism www.facebook.com/TahitiTourismeNorthAmerica  <jreap@tahiti-tourisme.com>

Iotua LENOIR [mailto:ilenoir@TAHITI-TOURISME.PF]  Iotua LENOIRCoordinateur des Relations PubliquesRégions les AmériquesPublic Relation Coordinator The AmericasFare Manihini – Bld PomareBP 65 – 98713 PapeeteTahiti – Polynésie françaiseT +00 (689) 50.57.28F +00 (689) 43.66.19

Fakarava : Try to visualize paradise. In your mind’s eye, it will look just like Fakarava. This beautiful fragile crown of coral gently floats on the Pacific Ocean.

With the deep blue of the open ocean on the one side and a huge lagoon on the other, where the sparkling waters change from emerald green to aquamarine, Fakarava is warm, welcoming, peaceful and secluded.  The island is recognized and protected by UNESCO as a MAB Biosphere Reserve. In this unique environment on the far end of the world, you will find White Sand Beach Resort. With over 280 yards (250 m) of beautiful beach and the lagoon right at your doorstep, it is hard to imagine a more idyllic placeFakarava is an excellent diving destination, for beginners as well as the most practiced divers. It is gaining reputation rapidly but diving here is still regarded by many as ‘virgin’. The northern pass is stunning and absolutely huge. With a depth of 10 meters, this is one of the most imposing passes in French Polynesia.

The wonderfull hotel =White sand FAKARAVa White Sand Beach Resort FakaravaTél. : (689) 934 150Fax. : (689) 934 151Mobile : (689) 793 223 or (689) 736 515E-mail : rj@WhiteSand1.com Web site : www.WhiteSand1.com Rudolf Jaeger

White Sand Beach Resort offers you a complete escape with traditional Tahitian bungalow accommodation and a fantastic restaurant and bar. Expect exceptional amenities and attractive rates.  Excellent Divinghe TOPDive scuba diving centre is based on-site at White Sand Beach Resort. We cater for all your diving requirements so you can discover and enjoy the very best of this unique marine environment

– Pension RAIMITI, B.P. 144 Rotoava, 98763 FAKARAVA, raimiti@mail.pf , www.raimiti.com

Rangiroa :

– The 6 passengers  Club de plongée BP 128  AVATORU  Rangiroa  98775  Polynésie française    the6passengers@mail.pf;   +689 960 260    +689 960 260    +689 303 259   http://www.the6passengers.com , très sympa et vraiment bien implanté

– Yves Lefévre (une personnalité en plongée, et il connait tous les bons coins, mauvais plongeurs ou non expérimentés, s’abstenir) Raie Manta Club B.P. 55  98775 Rangiroa Polynésie françaie Tel: +689 723 145 / +689 20 09 22Fax: +689 968 560 E-mail: raiemantaclub@gmail.com / info@raiemantaclub.com  http://www.raiemantaclub.com

LE MEROU BLEU, lemeroubleu@mail.pf  Mme FRIEDRICH SONYAB.P. 163 AVATORU 98775 RANGIROA Polynésie Française  Tél/Fax:  ( 689 ) 968 462 (689 ) 79 16 82 http:/// www.merou-bleu.com

– Hôtel 5* mais moins sympathique qu’à Fakarava (entre autre) Le Maitai RangiroaLUXURY ON A LAGOON, Located on one of the largest lagoons in the Southern Hemisphere, Le Maitai Rangiroa offers quick access to one of the top 5 dive destinations in the world. Just  hort 50-minute flight from Papeete, the resort is set amid exotic gardens and overlooks the beautiful azure lagoon. The resort also features access to the beach, watersports, nd a pier/promenade.

Pension Rangiroa Lodge (basique, simple et sympathique)au bord de l’eau, côté lagon Bungalow, chambre, dortoir, camping… Idéal et économique pour plongeurs et non-plongeurs ✉ B.P. 276 Avatoru – 98775 Rangiroa – Polynésie françaiseVINI-GSM-Cell-Portable avec messagerie: (+689) 20 09 22Téléphone fixe avec messagerie: (+689) 960 216 rangiroalodge@gmail.com 

Les Relais de Josephinewe’re located just on the TIPUTA demandez :  Denise relaisjosephine@mail.pfaddress : LES RELAIS DE JOSEPHINE POB 140 AVATORU 98775 RANGIROA FRENCH POLYNESIA PH 00 689 960 200 CELL 00 689 786 123

Manihi :

– petite pension magnifique, une famille très serviable Pension Manihi Pearl Village [mailto:pension.mpv@mail.pf] john , le meilleur rapport qualité prix www.thetahititraveler.com click sous : Tourist info – LodgingIsland name :ManihiCatégorie: PensionEt tu trouveras PENSION MANIHI PEARL VILLAGE, aura un site certainement dès fin 2012

– le magnifique hotel de luxe = www.pearlresorts.com  E-mail : sales@spmhotels.pf 

Tahiti-Papete :

Jeannine BISHOP | Sales & Marketing Director| RADISSON PLAZA RESORT TAHITI  Phone: + 689 488 804 | Fax: + 689 488 893 | Cell: + 689 71 01 08 Lafayette Beach PK 7 | BP 14170 – 98701 Arue | French Polynesia | www.radisson.com/Tahiti Stay connected in paradise with free internet access at the Radisson Plaza Resort Tahiti! Même au paradis restez connecté avec l’internet gratuit au Radisson Plaza Resort Tahiti!

Moorea :

– MOOREA DOLFING WATCH OK  DWWE@MAIL.FRBonjour, Michael Michael Poole, Ph.D.DWWEBP 698  aharepa, MooreaFRENCH POLYNESIATel/Fax: 689 56 23 22; mobile: 689 775 007Email: wwe@mail.pf

– pension village faimano  à moorea faimanodenis@mail.pf 

Top Dive, the diving center represented in many island :

TOPDIVE-  Emmanuel BONIFAIT Responsable ventes et marketingSales and marketing manager TOPDIVE-Bathys Polynesia Tahiti – Moorea – Bora Bora – Rangiroa – FakaravaTel : +689 83 50 10Fax : +689 83 61 94 wwww.topdive.frwwww.topdive.com Bathys – Emmanuel BONIFAIT ‘Paul Ramos [mailto:manu@topdive.com]

Croisière plongée, principalement au départ de Fakarava : aquatiki@aquapolynesie.com

Travel Agency…more vip : Tahiti – French Polynesia ou Caroline RAIMBAULT de pacifi voyage  Tel : +689 46 42 52 Ferey.frederic@pacific-experience.com; RAIMBAULT.Caroline@pacific-experience.com

Chaîne de 5* : Jérôme Guedj, Directeur Commercial & Marketing South Pacific anagementBP 460, 98713, Papeete, TahitiTel : (689) 50 84 62Fax : (689) 42 99 14 jerome.guedj@spmhotels.pf http://www.spmhotels.com 

Tahiti – French Polynesia ou Caroline RAIMBAULT de pacific voyage Reservation & Marketing Assistant Tel : +689 46 42 52 frederic@pacific-experience.com; RAIMBAULT.Caroline@pacific-experience.com

Marquises – Nuku- Iva :

Hôtel bien situé en ville devant le port mais “ne casse rien” : Mave Mai, centre de Taiohae tel 689/92.08.10, gsm =689/74.40.91

 

 

 

Fidji

Superficie : 18’270km2

Population : 903’200

Capital: Suva

Langues: Anglais, Fidjien et Hindi des Fidji 

Nature du pays:  République parlementaire

Monnaie: Dollar Fidjien

 

Iles FIDJI

L’histoire des Iles Fidji est une mixture complexe d’influence mélanésienne, polynésienne, micronésienne – ces peuples sont venus et ont finalement quitté les iles Fidji.

Le capitaine Cook a demandé aux Tongiens quel est le nom de cette ile à l’Ouest et le nom de Fidji provient d’un anglais avec une prononciation tongienne.

A VISITER ET QUELQUES ADRESSES:

Le magnifique musée à Thurston Garden – Suva – Fiji

Le FIDJI MUSEUM a été créé en 1955: de nombreux objets provient des premières civilisations fidjiennes, malheureusement pas en français. Vous y verrez aussi : os, squelettes, dents d’animaux et de nombreux mammifères marins, photos, des bateaux et can? Du début du XIXème siècle.

Nanuira Hotel-bungalow avec activités sportives, à l’écart et vraiment chouette.

Safari Lodge Wa rren Francis Cette adresse e-mail est protégée contre les spam, pour l’accès vous avez besoin de JavaScript activé – RgdsWarren FrancisSafari Island Lodge Nananu Island P.O. Box 939 Rakiraki, www.safarilodge.com.fj   warren@safarilodge.com.fj Cette adresse e-mail est protégée contre les spa, pour l’accès vous avez besoin de JavaScript activé.    PH: 679 – 6693 333 – AdminPH: 679 – 6693 700 – Island lodgeFAX: 679 – 6693 366Mob: 679 9488888SUR

On main Island:

Le centre de plongée “LE SPECIALISTE DES REQUINS ET DE LEUR PROTECTION””  www.fiji-sharks.com . Ils sont très très occupés et une réservation au préalable est nécessaire. Ils se trouvent sur Viti Levu à 2 heures de Nadi airport, demandez Mike Neumann  ou Andrew de la part de Patty MOLL de Genève, adventuredivers@connect.com.fj Cette adresse e-mail est protégée contre les spam, pour l’accès vous avez besoin de JavaScript activé.,

The Lagoon Resort est situé dans Pacific Harbour à la fin de la Coral Coast, à deux heures et demi par bus ou taxi depuis Nadi International Airport et une heure par bus ou taxi depuis Nausori International Airport (SUVA). Juste au large de la côte du Pacific Harbour se trouve le magique Beqa Lagoon (prononcé Benga) – un des meilleurs endroits au monde pour la plongée sous-marine  et la pêche et lieu des Beqa Fire Walkers légendaires, l’hôtel de luxe à côté du centre de plongée. Resort, PO Box 11, Pacific Harbour, Fiji IslandsP:  +679 345.0100F:  +679 345.0270E:   www.lagoonresort.com

Hotel in Suva, basic :  www.coloniallodge.com.fj19 Anand Street, off Robertson Road, Suva. ph 3300655. Mobile 9991904

Excursion au Fidji: vraiment bien organisé : www.discoverfijitours.com  Phone   679 3450180 Fax  679 3450549 Mobile 9248133 Lionel Danford

Vols autour de Fidji: www.airpacific.com

Kadavu Island: une île à l’écart et bien differente www.WAISALIMAFIJI.COM  waisalima@connect.com.fj Cette adresse e-mail est protégée contre les spam. Vous avez besoin de JavaScript activé.   at Waisalima Beach DE Maureen RiggsWaisalima Beach& Dive Centre Kadavu Island  Fiji -. tel 679 6030486 Pacific Sun Flights depart de Nadi everyday around 12.45pm waisalima@connect.com.fj Cette adresse e-mail est protégée contre les spam, vous avez besoin de JavaScript activé.     www.waisalimafiji.com

Malolo island : Jo Nakubu Bula!  generalmanager@walubeach.com Cette adresse e-mail est protégée contre les spam, vous avez besoin de JavaScript activé.. , The Resort Walu Beach P.O.Box 11006 Nadi Airport T+679 6651777 F+679 6645973 M+679 9996358

Devises, Monnaie

Les taux de change changent si souvent, alors voici quelques sites web ou l’on peut facilement convertir n’importe quel taux souhaitable :

Travelex :

Travelex fournit les voyageurs leur monnaie en ligne, dans les aéroports, les gares et les endroits en ville. Vous pouvez voir les derniers taux de change en ligne, vérifier quelle devise peut coûter avec leur convertisseur de devises et maintenant vous pouvez réserver vos devises en ligne pour la collecte en magasin.
Une nouvelle réservation en ligne simple facilite le processus d’achat de devises étrangères. Consultez le site Web sur :

https://www.travelex.com/currency-converter

Oanda :

OANDA fournit des services mobiles de convertisseurs avec une application disponible pour un iPhone et Android, les convertisseurs utilisent OANDA Taux® data-taux filtrée quotidienne pour plus de 190 monnaies. Avec une option appelée fxCheatSheet qui permet aux voyageurs de créer et d’imprimer un tableau de convertisseur de devises pour leur prochain voyage. Cliquez sur le lien suivant pour plus d’informations:

https://www.oanda.com/currency/converter/

XE :

Que ce soit pour les affaires, le shopping, ou de voyage, devise du Xe outils sont gratuits et faciles à utiliser. Essayez le calculateur de monnaie- le XE Currency Converter. Déterminer et de carte de crédit les frais de change, et même de garder la trace de vos dépenses lorsque vous voyagez à l’étranger. De plus, vous pouvez prendre le même taux de confiance sur-le-aller avec la XE Currency mobile apps. En savoir plus sur leur site internet :

http://www.xe.com/